PROPOS ANTINOMIQUES


Coucou me revoilà! Ca caille ce soir.
Figurez-vous qu'en faisan les 100 pas le long du paon de mur, je retrouvai l'inspiration qui me faisait défaut et j'eus une idée géniale.
J'avais des ailes et, avec ma plus belle plume je pondis, dans mon nid d'amour, une histoire amusante à base de mots contradictoires qui dans le texte ne s'apparentent aucunement à ce qu'on pourrait croire.
Notre langue est si riche en vocabulaire qu'il ne m'a pas été trop difficile de trouver les mots et de les mettre en place. Je débordai d'imagination.
Alors en plein travail, ma femme n'avait rien trouvé de mieux que de s'approcher de moi en chantonnant. Elle manipulait une spatule.
Moi, et par crainte d'être complètement déconcentré, je lui clouai le bec.
Comme d'habitude elle râle mais cela ne m'effraie pas le moins du monde. Je la connais si bien!
Elle se pencha sur ma feuille et s'émeu de voir que je n'étais pas un manchot quant à la manipulation diabolique des mots.
Vous savez, j'ai une chouette épouse et elle est un peu mon marabout.
Autour de nous régnait la bonne humeur.
Notre chien, lui, fait le pied de grue et hibou d'impatience pour sortir faire son petit pipit et son gros ...
Saviez-vous qu'il adore certains oiseaux! Ben oui, tous les jours il aboie : "oie, oie, oie ! ".



Voici donc, sous le soleil, une pluie de bons mots.

Alors mon vieux quoi de neuf ? Oh, si tu savais comme c'est un malheur que de se lever de bonne heure. De plus, j'ai une mauvaise maladie... une bonne angine.
Dis-moi, cette maladie aiguë est-ce grave s'exclama ma femme ? Je ne répondis pas.
Laisse-moi donc te masser le front insista-t-elle! Mais tu sais bien que les caresses je m'en tape.
La journée commença bien !
Si je vous dis que je suis descendu chercher un remontant vous allez rire.
Et pourtant là j'y ai trouvé quelques cubes de croutons que j'avalai tout rond. Je me mouillai avec ce régime sec.
Plus tard et enfin prêt, je n'osai point sortir car dehors j'avais un mal de dents.
Finalement et après maintes hésitations je me rendis chez le boulanger zaïrois, un vrai boucher paraît-il! C'était un boeuf. La vache !
Ce noir, un blanc-bec édenté avait l'habitude de mâcher ses mots. Ce chauve avait un cheveu sur la langue.
Pour parler un peu de moi, sachez que je suis avocat, que j'aime me fendre la pêche même si j'ai horreur des fruits. Oui, j'ai toujours eu un penchant pour le droit.
Aujourd'hui, et même s'il a beau être laid, je devais défendre un indien mineur majeur qui avait, en pleine journée, plumé des fourrures. C'est poilant non !
Je sais ce que vous allez penser : le jour il nuit ce type.
Pour sa défense, il m'expliqua qu'il était follement amoureux et que sans un rond il n'aurait pas pu offrir ce présent à sa future.
Après des semaines d'audience, le verdict tomba enfin.
Autant vous dire que cette histoire eut un aboutissement favorable même si j'avais eu chaud lorsque j'avais jeté un froid dans la salle.
Après-midi, et pour me changer les idées, j'avais décidé de me rendre sur le marché pour courir les filles.
Là, j'observai une artiste peignant une jolie blonde. L'esquisse des pieds prenait figure. Cette nuit, la toile verra le jour lança-t-elle.
Moi, après cette journée bien remplie, j'étais vidé. Comme quoi, même grassouillet on peut être à plat.
Arrivé chez moi, n’ai-je pas eu la bonne surprise de revoir mon copain, un fildefériste un peu niais. Pour une fois, il était bien tombé.
C'est un homme équilibré et cela ne vous surprendra pas.
Il me raconta qu'il renonçait au cirque et que depuis peu il travaillait dans un centre commercial, un milieu où tout le monde est du même bord.
Mais sa présence ici était surtout de m'annoncer une excellente nouvelle. Je reviendrai au parti lanca-t-il. Et encore d'ajouter : « avec votre noyau, jamais de pépins ».
Afin de fêter dignement cet événement, je descendis à la cave chercher la pièce montée.
Pendant ce temps, tel un cave au grenier, mon copain recherchait de vieilles photos de notre enfance. Il avait la mélancolie.
Voilà, ici c'est le début de la fin .
J'espère que ce texte léger ne sera pas lourd de conséquences pour vous mes amis.
Ma femme, elle pleure de rire. Mince alors (en gras).

Avec ce texte pas trop long, permettez-moi de prendre le large.



Lecameleon

 


Créer un site
Créer un site