Les expressions latines.

La langue latine utilisait des mots variables et des mots invariables,
comme le fait aussi le français,
et elle connaissait les déclinaisons. Comme le russe et l'allemand le font encore,
elle employait différents cas suivant le rôle que certains mots
(substantifs, adjectifs, pronoms, participes) jouaient dans la phrase.


Vers la page :   G à L   -   M à R   -   S à Z
♠ AB IMO PECTORE. (Du fond de la poitrine, du coeur).
-- Exprimer son indignation ab imo pectore.

♠ AB IRATO. (Par un mouvement de colère).
-- Ne prenez aucune résolution ab irato.

♠ ABUSUS NON TOLLIT USUM. (L'abus n'exclut pas l'usage).
-- L'abus que l'on peut faire d'une chose ne doit pas forcer nécessairement de s'en abstenir.

♠ ABYSSUS ABYSSUM INVOCAT. (L'abîme appelle l'abîme).
-- Employé pour exprimer qu'une faute en entraîne une autre.

♠ ACTA EST FABULA. (La pièce est jouée).
-- Fin de la représentation. Acta est fabula, dit Auguste sur son lit de mort.

♠ AD AUGUSTA PER ANGUSTA. (A des résultats grandioses par des voies étroites).
-- On arrive au triomphe qu'en surmontant maintes difficultés.

♠ AD HONORES. (Pour l'honneur; gratuitement).
-- Des fonctions ad honores.

♠ AD LIBITUM. (A volonté; à sa guise).
-- Terme fréquemment employé en musique.
    Jouer ad libitum : jouer dans le mouvement de son choix (en abrégé : ad lib) .


♠ AD LITTERAM. (A la lettre).
-- Citer un auteur ad litteram.

♠ AD PATRES. (Vers les pères, c'est-à-dire les ancêtres).
-- Il l'a envoyé ad patres : il l'a tué. Se dit familièrement.

♠ AD REM. (A la chose).
-- Précisément. Répondre ad rem.

♠ AD VITAM AETERNAM. (Pour la vie éternelle).
-- A jamais; pour toujours.

♠ AEQUO ANIMO. (D'une âme égale ; avec constance).
-- Le sage supporte aequo animo les coups de l'adversité.

♠ AGE QUOD AGIS. (Fais ce que tu fais).
-- Sois attentif à ce que tu fais.
    Conseil que l'on donne à une personne qui se laisse distraire par un objet étranger à son occupation.


♠ ALEA JACTA EST. (Le sort en est jeté).
-- Paroles célèbres attribuées à César, sur le point de franchir le Rubicon.
    Expression employée lorsqu'on prend une décision audacieuse après de longues hésitations.


♠ ALMA MATER. (Mère nourricière).
-- Expression souvent employée par les poètes latins pour signifier la patrie.
    Les écrivains nomment ainsi parfois l'Université.


♠ ALTER EGO. (Un autre moi-même).
-- Se dit d'un ami : il est mon alter ego.
    Étienne de La Boétie était considéré par Michel de Montaigne comme son alter ego.


♠ APERTO LIBRO. (A livre ouvert).
-- Traduire aperto libro.

♠ ARGUMENTUM BACULINUM. (L'argument du bâton).
-- Donner des coups de bâton en guise d'arguments ; employer la force pour convaincre.

♠ BEATI PAUPERES SPIRITU. (Heureux les pauvres en esprit).
-- S'emploie ironiquement pour désigner ceux qui réussissent avec peu d'intelligence.

♠ BIS REPETITA PLACENT. (Les choses répétées, redemandées, plaisent).
-- Oeuvre répétée plusieurs fois plaira toujours.

♠ CARPE DIEM. (Cueille le jour).
-- C'est-à-dire profite du jour présent car la vie est courte.
    Cette exhortation est empruntée au poète Horace, pour qui le bonheur consistait
    dans l'usage modéré des biens de la vie..


♠ CAVE CANEM. (Attention au chien).
-- Mots que les Romains inscrivaient quelquefois sur la porte de leur maison.

♠ CHI VA PIANO, VA SANO. (Qui va doucement, va sûrement).
-- Qui veut voyager loin ménage sa monture.

♠ COGITO, ERGO SUM. (Je pense, donc je suis).
-- Constatation fondamentale de l'existence d'un sujet pensant, base du système de Descartes.

♠ CONFER. (Comparez).
-- Ce terme (en abrégé : cf) s'emploie dans un texte pour renvoyer à un autre paragraphe, à un autre mot.

♠ CONSENSUS OMNIUM. (Le consentement universel).
-- Prouver une chose par le consensus omnium.

♠ DE AUDITU. (Par ouï-dire).
-- Je ne peux vous assurer que ceci est vrai; je ne le sais que de auditu.

♠ DE CUJUS. (Celui, celle qui...).
-- Début de la locution juridique latine de cujus successione agitur : celui ou celle de la succession
    de qui il s'agit. On dit, par abréviation : les dernières volontés du de cujus..


♠ DE FACTO. (De fait).
-- Cette expression s'oppose à de jure, de droit.
    Après un coup d'État, le pouvoir s'établit de facto, avant de l'être de jure par des élections
    ou une action judiciaire.


♠ DE GUSTIBUS ET COLORIBUS NON DISPUTANDUM.
    (Des goûts et des couleurs, il ne faut pas discuter).
-- Chacun est libre de penser, d'agir selon ses préférences.

♠ DE MINIMIS NON CURAT PRAETOR.
    (Le préteur ne s'occupe pas des petites affaires).
-- Axiome que l'on cite pour signifier qu'un homme qui a de hautes responsabilités
    n'a pas à s'occuper de vétilles.


♠ DEO GRATIAS. (Grâces (soient rendues) à Dieu).
-- Expression fréquente dans les prières liturgiques.
    Familièrement, elle exprime le soulagement : il s'est enfin tu, Deo gratias !


♠ DESINIT IN PISCEM. (Finit en queue de poisson).
-- S'emploie pour dire que la fin n'est pas à la hauteur du commencement.

♠ DEUS EX MACHINA. (Un dieu (descendu) au moyen d'une machine).
-- Au théâtre, intervention d'un être surnaturel descendu des cintres.
    Au figuré, dénouement heureux d'une situation difficile, grâce à une intervention inattendue.


♠ DE VISU. (Pour l'avoir vu, après l'avoir vu).
-- S'assurer de quelque chose de visu.

♠ DIGNUS EST INTRARE. (Il est digne d'entrer).
-- Par plaisanterie, admettre quelqu'un dans une corporation ou une société.

♠ DIVIDE UT REGNES. (Divise, afin de régner).
-- Maxime énoncée par Machiavel et qui a été celle du sénat romain, de Louis XI,
    de Catherine de Médicis.


♠ DIXI. (J'ai dit).
-- Formule par laquelle on termine un exposé, un raisonnement..

♠ DOMINUS VOBISCUM. (Le Seigneur soit avec vous).
-- Formule liturgique du rite latin.

♠ DURA LEX, SED LEX. (La loi est dure, mais c'est la loi).
-- Maxime que l'on rappelle en parlant d'une règle pénible à laquelle on est forcé de se soumettre.

♠ ECCE HOMO. (Voici l'homme).
-- Paroles de Pilate aux Juifs lorsqu'il leur montra Jésus couronné d'épines et vêtu de pourpre.

♠ EJUSDEM FARINAE. (De la même farine).
-- S'emploie pour établir une comparaison entre des personnes ayant les mêmes vices,
    les mêmes défauts, etc.


♠ ERRARE HUMANUM EST.
    (Il est de la nature de l'homme de se tromper ; l'erreur est humaine).
-- Cette locution s'emploie pour expliquer avec indulgence, pour excuser une erreur,
    une maladresse, une faute.


♠ ERRATUM, ERRATA. (Faute, fautes à corriger dans un texte imprimé).
-- S'emploie pour expliquer, pour atténuer une faute, une chute morale.

♠ EX (ou AB) ABRUPTO. (Brusquement, de but en blanc).
-- Parler ex abrupto, sans préambule.

♠ EX AEQUO. (A égalité, au même rang).


♠ EX CATHEDRA. (Du haut de la chaire).
-- Avec autorité, solennellement.
    Le pape parle ex cathedra, du haut de la chaire de Saint-Pierre, comme chef de l'Église universelle.
    Par plaisanterie, parler ex cathedra : s'exprimer d'un ton doctoral, dogmatique.


♠ EXEMPLI GRATIA. (Par exemple).
-- En abrégé : e.g.

♠ EX NIHILO NIHIL. (Rien (ne vient) de rien).
-- Rien n'a été créé, mais tout ce qui existe existait déjà de toute éternité sous une forme ou une autre.

♠ EXIT, EXEUNT. (Il sort, ils sortent).
-- Au théâtre, indication scénique de la sortie d'un ou de plusieurs personnages.

♠ FAMA VOLAT. (La renommée vole).
-- Expression de Virgile pour dire la rapidité avec laquelle une nouvelle se répand.

♠ FIAT LUX. (Que la lumière soit !).
-- Paroles de la Genèse, aux premièrs versets de la Bible.
    Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. Or la terre était vide et vague...
    Dieu dit : "Que la lumière soit et la lumière fut." Ces paroles s'appliquent volontiers
    aux grandes découvertes, aux créations magistrales de l'homme qui, à l'image de Dieu
    créant le monde, fait surgir quelque chose du néant.


♠ FLUCTUAT NEC MERGITUR. (Il est balloté par les flots, mais ne coule pas).
-- Devise de la ville de Paris, dont l'emblème est un vaisseau.





 


Créer un site
Créer un site